Publié le

C’est à Horsham que tout a commencé

C'est à Horsham que tout a commencé

C’est à Horsham que tout a commencé…

Oui mais quoi, me direz-vous ?

L’écriture ? non

La lecture ? non

Mon premier amour ? non.

Mais quoi alors ?

Horsham, vous connaissez ?

La photo n’est pas de moi mais aurait pu.

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Horsham_town_hall_2009.JPG

Un peu de géographie, pris sur Wikipédia :

Horsham est une ville de 51 062 habitants du Sussex de l’Ouest, en Angleterre. La ville est arrosée à l’ouest par l’Arun. Elle se situe à une altitude de 50 mètres, elle est dans le centre du Weald précisément dans le Low-Weald, à la limite ouest du High Weald, avec les collines de Surrey North Downs au nord et les Sussex Downs au sud. L’Arun traverse le sud de la ville et poursuit son chemin vers Broadbridge Heath. Elle est rejointe par un certain nombre de cours d’eau s’écoulant du nord autour de Rusper.

Horsham, pourquoi vous parler d’elle ?

C’est la première ville d’Angleterre qui m’a accueillie lorsque j’avais 12 ans. Mon premier séjour linguistique dans une famille anglaise alors que je ne sortais que de 6e. A cette époque, on ne commençait pas l’anglais en primaire. Quoique, je dois vous avouer que ayant fait mon primaire au Cameroun, pays anglophone, j’ai eu la chance d’avoir de l’initiation à l’anglais dès le CM1. Je ne sais pas comment se font les séjours à l’heure d’aujourd’hui, mais quand je vois mes deux gars partir avec le collège, et être deux ou trois français dans la même famille… Pour moi, c’était différent. Un seul jeune par famille pour une durée de trois semaines ! Il fallait bien se mettre à la langue de Shakespeare !

Horsham et moi

Pourquoi donc vous parler de tout ça ? Une de mes relectrices me demandait l’autre jour si elle peut m’appeler Sevy, car elle voyait des gens m’appeler ainsi, sur le blog ou sur les réseaux sociaux. M’est venu à l’idée de vous expliquer d’où venait se pseudo que j’utilise à toutes les sauces. Ceux qui me suivent, le trouvent un peu partout :

C’est à Horsham que tout a commencé…

C’est à Horsham que Sevy est née, pas moi, mais le pseudo qui n’en était pas un à ce moment-là. Comme je vous l’ai mentionné plus haut, c’est dans cette ville que je suis partie pour la première fois en séjour linguistique. J’arrive dans une charmante famille, seule française. Je me souviens du chien qui s’appelait Dany. La dame en était folle, je me souviens encore l’entendre lui parler. Pire que moi avec ma toutoune. Bref, première chose, même s’ils avaient eu une fiche de renseignements me concernant, se présenter.

Aïe ! Séverine ! Prénom presque imprononçable pour un anglais, surtout qu’ils prononçaient toutes les syllabes. Et puis trop long, beaucoup trop long ! Ça n’allait pas du tout. Le monsieur m’a alors demandé s’il pouvait m’appeler Sevy, plus simple (le “r” en moins surtout), plus court, plus tout.

J’ai bien sûr accepté et j’ai gardé ce nom pour… Ah non, je n’en dis pas plus, ce sera pour un prochain article.

Sevy est née pendant l’été 1986, la suite, une autre fois.

 

Et vous ? Un petit pseudo avec une histoire derrière ? Dites-moi tout en commentaire.

8 réflexions au sujet de « C’est à Horsham que tout a commencé »

  1. Ah ok…
    Moi, à l’école on m’a vite surnommée fanfan, la tulipe, même, à cause de mon prénom Fabienne… Sur la toile j’ai voulu garder mon nom de famille ( sans le e, ) et trouver un prénom qui irait avec, jill, JB était née…

  2. Quel aventure à 12 ans je vais me re inscrire j’ai plus tes notifications passe une bonne soirée bisous

  3. Cela commence bien, cette histoire ! Dire que j’ai fait au moins 10 ans d’anglais scolaire et que je sais à peine me débrouiller ! je suis bien meilleure en espagnol, il faut dire que j’y vais souvent.
    Pas de surnom pour moi, à part toute petite, je me souviens qu’on m’appelait alors “Nénette”.
    Bon, je vais suivre ton histoire avec plaisir.
    Passe un bon dimanche et amicalement.

  4. En Angleterre on m’appelait Marie comme Hélène n’existe pas en anglais Hélène vient de l’Hébreu

  5. Une belle histoire qui débute avec ce pseudo… !
    Nous avons tous un petit nom qui nous reste et le mien qui véhicule mes écrits,mes photos, mes divagations.
    Zaza, m’a été attribué par une bande de copains.Ils m’ont incité à bloguer en racontant des histoires rigolotes. Un pari que j’ai gagné haut la main depuis février 2009. Sacré challenge, non !
    Au fil des années, j’ai rencontré une autre Zaza sur la même plateforme. J’ai alors décidé d’enrichir ce pseudo avec Rambette pour me différencier.
    Mais pourquoi Rambette ? C’est le petit nom dont mes filles aînées m’ont affublée.
    Joueuse, aimant taquiner, quand j’entretenais mes plantes d’intérieur, je les humidifiais en pulvérisant une légère brume d’eau.
    Inutile de te dire que la tentation était trop grande quand quelqu’un passait à proximité.
    Rambette munie de son pulvérisateur était née !
    Bises et bon dimanche

  6. Merci pour cette explication de ton pseudo. Mon fils est allé aussi dans une famille en Angleterre mais beaucoup plus tard dans ses études , parfaite immersion là aussi quant à ma fille avec allemand première langue c’est en Allemagne qu’elle s’est retrouvée .
    J’avais un autre pseudo au départ de mon blog, Egine, parceque j’aime beaucoup la mythologie mais comme je m’étais fait piratée, j’ai du tout changer et par erreur j’ai mis mon vrai nom pour l’identifiant. Jazzy je l’utilisais sur d’autres sites et je l’ai mis progressivement sur mes commentaires. Une musique que j’aime d’autant plus que ma fille fait partie d’un groupe de jazz amateur .
    Bonne journée
    Bises

  7. Que j’aime cela, Sevy. Le tout commence super bien. Moi, jeune, ne n’ai pas eu de pseudo car, ma mère n’aimait pas cela. Plus tard, une fois adulte on m’a donné Coco. Sur mon blog, je conserve mon prénom en y ajoutant le dc indiquant la première lettre du nom de famille de ma mère (d) et la première lettre du nom de famille de mon père qui est aussi le mien, le (c).
    Merci pour tout, tout, tout …
    Bonne et belle poursuite de ce dimanche,
    Bisous♥

  8. Hâte de découvrir la suite
    Non jamais accepté de pseudo car trop nul ceux proposé et puis mon prénom et celui de mon père décédé 3 mois avant ma naissance alors je l’aime et j’y tiens! Bisousssss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *