Publié le

La magie du destin, l’élue

La magie du destin, l’élue

La magie du destin

livre ou ebook

La magie du destin : résumé

L’élue est le premier tome de la série La Magie du Destin qui comptera 6 volumes…

Tome 1 : Destiné à un public averti. Déconseillé aux moins de 16 ans.

Dans le Royaume de Gjörn, toutes les femmes vivent sous le joug masculin, qu’elles soient sorcières ou non. Mais l’une d’entre elles, Maria refuse cette situation tout comme son héritage magique… Sauf qu’elle ignore ce qui l’attend : On ne peut pas échapper à son destin.

Mon avis :

J’ai lu ce roman L’élue en quelques jours, pourtant l’auteure a annoncé deux pavés à lire ! Le deuxième, on verra dans une prochaine chronique. Mais pour le premier, je ne le qualifierais pas de pavé, bien au contraire.
Je dois être honnête et dire que j’ai eu du mal sur les 100 premières pages car je me suis retrouvée perdue entre les différents personnages, les différents lieux. Qui était qui et habitait où, avait quel rôle ? Sur le moment, je me suis dit que je m’y retrouverais plus tard, mais j’ai dû me rendre à l’évidence. Pour bien comprendre, il fallait que je reparte du début. Je n’ai pas tout relu en détail, mais repris les passages où étaient instaurés les différents lieux et personnages, j’ai noté en faisant un petit tableau. A partir de là, au moindre doute sur un personnage non vu depuis un moment, un simple regard au tableau me remettait sur les rails. Et hop, l’histoire a coulé à partir de ce moment. A un point que j’ai failli hurlé en tournant la dernière page ! Non, on ne pouvait pas s’arrêter là, c’est inhumain ! Heureusement, j’ai déjà le deuxième tome et je l’ai attaqué dans la foulée.
L’histoire est assez crue, avec des détails plus que glauques d’où le conseil de l’auteur de ne pas faire lire aux moins de 16 ans. Cruauté, inhumanité, violence gratuite… Un vrai carnage souvent. Pourtant, je me suis laissée attendrir par Maria, une petite fille dont la mère a été tuée sous ses yeux le jour de sa naissance. Une petite fille recueillie par une famille qui ne pense qu’à l’argent, mais une petite fille qui va refuser de rentrer dans le moule, jusqu’au bout !
De plus, l’auteur joue avec nos nerfs, nous amenant à croire qu’on va dans la bonne direction et puis d’un coup, on ne sait plus, comme Maria. Qui croire, qui suivre…? D’ailleurs, au début du 2e tome, je suis toujours dans le brouillard. Ce qui me fait peur, c’est qu’il y a 6 tomes de prévus, alors je ne suis pas là de voir le bout du tunnel. Et en plus, je risque de devoir attendre…
Un livre que j’ai donc lu avec plaisir et que je recommande vraiment malgré les scènes qui peuvent heurter. Il faut garder en mémoire que c’est de la fiction.

Merci Maritza de m’avoir permis de découvrir ton univers. J’ai hâte de lire les autres tomes de la série La magie du destin.

Une réflexion au sujet de « La magie du destin, l’élue »

  1. […] Ce roman fait suite au tome 1 : l’élue […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *