Publié le

Le monde originel de Maritza

Le monde originel

Le monde originelLivre

Le monde originel : résumé

Où est passée Maria ? La résurrection de tous les sorciers et sorcières s’est terminée. Le seul chef qui apparaît devant eux est Anna.
Comment faire pour arrêter cette sorcière dont les pouvoirs grandissent sans compréhension ?
Maria devra-t-elle suivre le destin tracé par sa propre mère ?
Peut-être bien que Sielun a oublié un fait important, on ne peut certes, pas échapper à son destin, seulement on peut le modifier.

Mon avis :

Le monde originel fait suite au tome 1 : l’élue

Deuxième pavé de terminé ! Mais non, ce n’est toujours pas un pavé, mais oui, je l’ai lu jusqu’au bout.
J’ai retrouvé Maria avec joie, ainsi que Philippe. J’ai rigolé presque jusqu’au bout de leurs chamailleries incessantes. Ces deux jeunes gens vont, à côté de cela, faire un long voyage ensemble, voyage ponctué de pièges et défis en tout genre. J’ai presque eu envie de dire en route, que le voyage est long. C’est ce que Philippe exprimera au bout du voyage, et on en aura l’explication. Toutefois, l’auteur nous emmène dans ce voyage sans qu’on ne se lasse.
J’ai pris plaisir à lire ce deuxième tome et j’ai apprécié de le fermer à la fin sans regret, non pas un ouf, c’est fini mais l’histoire pourrait se terminer là. On ne s’arrête pas sur une frustration comme à la fin du premier où on se dit, c’est bien mais alors ? Sachant qu’il y a 6 tomes, je sais qu’il ne s’agit pas d’une finale absolue et l’auteur nous glisse quelques indices quant à ce que l’on pourrait découvrir dans le suivant. Mais là, il va falloir attendre !
Mon côté sentimental fait que j’ai été un peu déçue de ne pas trouver certains éléments dans ce deuxième tome (difficile d’expliquer sans dévoiler l’histoire). J’ai attendu jusqu’au bout mais sans jamais y parvenir.
L’auteur nous réserve tout le temps des surprises et je ne m’attendais pas du tout à cette fin. J’imagine donc que ce que je suppose pour le 3e tome va être complètement à côté de la plaque ou tout du moins en grande partie.
Le premier tome nous plongeait dans l’horreur, le deuxième nous immerge dans un monde de magie où presque tout est possible. Une magie qui nous permet de suivre ce voyage sans avoir envie de fermer le livre à aucun moment. J’étais obligée de m’astreindre une règle : fermer le livre quand il y avait un point en bas de la page. Autrement, j’y aurais passé une nuit entière, une nuit magique !
Mais quelques rappels à l’ordre pour le lecteur, comme pour les personnages, sont glissés de temps en temps pour ne pas oublier le monde de l’horreur qui les poursuit.
A lire, donc sans modération.
Un mot pour l’auteur : merci pour cette deuxième lecture, et vite, le 3e !

 

Vous pouvez faire un petit tour sur :

sa page facebook

son site

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *