Publié le

A vous de continuer pour janvier 2017

A vous de continuer pour janvier 2017

A vous de continuer pour janvier 2017

J’ignore ce que c’est, mais ça avance rapidement…

A vous de continuer pour janvier 2017

Je vous propose le début, à vous de poursuivre par une phrase ou plus, selon votre inspiration, selon votre temps, selon votre envie.

J’ai pris ce début dans Jeff et la malédiction de Drakwood de Bérénice Fischer !

Allez, à vos claviers !A vous de continuer pour janvier 2017, c’est parti !

J’ignore ce que c’est, mais ça avance rapidement…

Vos productions pour a vous de continuer pour janvier 2017 :

  • Je n’ai jamais vu cela.
  • cela fait comme une onde mouvante à l’horizon qui ne cesse de s’agrandir au fur et à mesure qu’elle se rapproche de moi.
  • et ce qui le précède est un bruit entre le bourdonnement et le sifflement accompagné d’un parfum entêtant que je n’ai jamais senti de toute ma vie d’explorateur.
  • J’ignore ce que c’est, mais ça avance rapidement… Waouh, et en plus de cela, ce disque circulaire clignote ! Maintenant il se trouve au dessus de moi et je tremble de tous mes membres. Face contre terre, je ne veux rien voir ! C’est l’horreur, et des sueurs froides ruissellent sur tout mon corps.
    Maman, maman, j’ai peur ! Cet appel à l’aide désespéré et hurlé à l’intention de ma chère maman disparue me tira de mon sommeil paradoxal. La télé fonctionnait encore et diffusait un épisode des “envahisseurs”.
  • … et rien à l’horizon pour m’en abriter au cas où la « chose » serait hostile… ah ce ciel noir comme un ange de la mort, mais qu’est-ce que j’avais besoin de venir pêcher ici aussi,le lac n’est est même pas un, juste un ruisseau…
  • Qui se met à rougeoyer, des petites vaguelettes commencent à lécher la berge, ma canne à pêche prend une drôle de forme et je me sens entouré de présences maléfiques….
  • D’étranges phénomènes se déplacent dans les airs. Une lumière fugace vient de temps en temps pour me faire peur. Je prends mon courage à deux mains et hurle de toutes mes forces…Vous ne me faites peur, êtres maléfiques repartez donc dans vos ténèbres sinueux.
  • J’ignore ce que c’est c’est comment c’est possible mais on à l’impression que le ciel nous tombe sur la tête. D’un coup il fait nuit noire, des bruits étrange proviennent du ciel, la terre tremble sous mes pieds, mon Dieu est-ce la fin du monde ?
  • Je n’arrivais plus à savoir si je dormais ou pas………..
    Pourtant c’était si réel, les odeurs, je les sentais, le bruit je l’entendais,
    Soudain, la lumière, blanche, violente, qui sort du de l’espace.
    Moi, je voulais pêcher c’est tout ! Arrêtez tout ça !!
    Mais . La lumière, elle m’aspire et je flotte comme une plume au vent……..
  • Quelle douceur !
  • Je glisse en totale apesanteur , où suis je entraîné je l’ignore , j’ai l’impression que je prends de l’altitude …
  • Oui je monte mais vers où. Au travers des nuages, je vois au loin toujours cette belle lumière qui continue à m’attirer à elle. Soudain un tunnel, noir, angoissant. Je ne veux pas y entrer mais la lumière à l’autre bout m’appelle. Et je me souviens avoir lu des histoires de ce genre. Serais-je morte ? Mais que m’est-il arrivé ? Quelle autre explication. Non je m’en souviendrais s’il m’était arrivé un accident, il y a forcément autre chose. J’essaye de résister à l’appel de la lumière.

 

12 réflexions au sujet de « A vous de continuer pour janvier 2017 »

  1. Je n’ai jamais vu cela.

  2. cela fait comme une onde mouvante à l’horizon qui ne cesse de s’agrandir au fur et à mesure qu’elle se rapproche de moi.

  3. et ce qui le précède est un bruit entre le bourdonnement et le sifflement accompagné d’un parfum entêtant que je n’ai jamais senti de toute ma vie d’explorateur

  4. J’ignore ce que c’est, mais ça avance rapidement… Waouh, et en plus de cela, ce disque circulaire clignote ! Maintenant il se trouve au dessus de moi et je tremble de tous mes membres. Face contre terre, je ne veux rien voir ! C’est l’horreur, et des sueurs froides ruissellent sur tout mon corps.
    Maman, maman, j’ai peur ! Cet appel à l’aide désespéré et hurlé à l’intention de ma chère maman disparue me tira de mon sommeil paradoxal. La télé fonctionnait encore et diffusait un épisode des “envahisseurs”.

  5. … et rien à l’horizon pour m’en abriter au cas où la “chose” serait hostile… ah ce ciel noir comme un ange de la mort, mais qu’est-ce que j’avais besoin de venir pêcher ici aussi,le lac n’est est même pas un, juste un ruisseau…

  6. Qui se met à rougeoyer, des petites vaguelettes commencent à lécher la berge, ma canne à pêche prend une drôle de forme et je me sens entouré de présences maléfiques….

  7. D’étranges phénomènes se déplacent dans les airs. Une lumière fugace vient de temps en temps pour me faire peur. Je prends mon courage à deux mains et hurle de toutes mes forces…Vous ne me faites peur
    êtres maléfiques repartez donc dans vos ténèbres sinueux.

  8. J’ignore ce que c’est c’est comment c’est possible mais on à l’impression que le ciel nous tombe sur la tête. D’un coup il fait nuit noire, des bruits étrange proviennent du ciel, la terre tremble sous mes pieds, mon Dieu est-ce la fin du monde?

  9. Je n’arrivais plus à savoir si je dormais ou pas………..
    Pourtant c’était si réel, les odeurs, je les sentais, le bruit je l’entendais,
    Soudain, la lumière, blanche, violente, qui sort du de l’espace.
    Moi, je voulais pêcher c’est tout ! Arrêtez tout ça !!
    Mais . La lumière, elle m’aspire et je flotte comme une plume au vent……..

  10. Je glisse en totale apesanteur , où suis je entraîné je l’ignore , j’ai l’impression que je prends de l’altitude …

  11. Oui je monte mais vers où. Au travers des nuages, je vois au loin toujours cette belle lumière qui continue à m’attirer à elle. Soudain un tunnel, noir, angoissant. Je ne veux pas y entrer mais la lumière à l’autre bout m’appelle. Et je me souviens avoir lu des histoires de ce genre. Serais-je morte ? Mais que m’est-il arrivé ? Quelle autre explication. Non je m’en souviendrais s’il m’était arrivé un accident, il y a forcément autre chose. J’essaye de résister à l’appel de la lumière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *