Publié le

Défi 110 : entre amitié virtuelle et réelle

défi 110

Défi 110 : entre amitié virtuelle et réelle

Défi 110 : écrire sur le thème : amitié virtuelle, un défi proposé toutes les semaines par Evy.

Si vous avez raté le début, c’est ici

Défi 110 : entre amitié virtuelle et réelle

On dit toujours qu’on sait ce qu’on perd mais qu’on ne sait pas ce qu’on gagne. J’ai perdu une amie, mais j’ai gagné un pays, un pays qui m’a accueilli les bras ouverts, et sur lequel j’ai fait un transfert. Je ne vais pas vous en parler, je pourrais vous en écrire tout un roman ! D’ailleurs, je l’ai presque fait dans Entre Père et Fils. Toujours est-il que le jour où il a fallu rentrer, j’ai connu mon deuxième départ douloureux dont je dois avouer n’avoir pas encore fait le deuil.

Alors, mon rêve éveillé dans tout ça ? Vous le voyez venir ?

Je me suis retrouvée ado, dans un pays froid, dans lequel les gens sont froids. Chacun chez soi, chacun pour soi… J’ai eu froid, très froid au cœur. Alors pour me réchauffer, je rêvais éveillée. Dès que j’en avais l’occasion, mon esprit se téléportait à six mille kilomètres de là. Il partait au chaud, auprès de mes anciens amis. Ils sont, du coup, devenus des amis virtuels puisqu’ils agissaient comme je le voulais, comme cela m’arrangeait, il ne faut pas se mentir. Virtuellement, je leur parlais, je vivais avec eux, je me sentais bien pendant ces quelques heures virtuelles que je partageais avec eux. Cette amitié réelle qui est devenue virtuelle une fois installée dans mon esprit, vous l’avez bien compris, a pris un tout nouveau tournant, il y a quelque temps.

Virtuel, réel, les années passant, les technologies avançant, tout ça s’est un peu mélangé, même si cela reste de court effet.

Qu’a-t-il bien pu se passer ?

A suivre !

11 réflexions au sujet de « Défi 110 : entre amitié virtuelle et réelle »

  1. Mieux vaut un pays réel même si pauvre et riche de chaleur humaine… et le quitter laisse nostalgique, surtout pour du froid… à suivre…

  2. Je viens de me rendre sur ton lien et ce que j’ai lu de ton livre m’a passionné !
    Bises et bon dimanche

  3. L’amitié virtuelle ne veut pas dire éphémère. Elle est réelle dès lors qu’un échange intime est possible, dès lors que la confiance est là et que l’on peut se parler à coeur ouvert. J’ai des amitiés virtuelles si fortes qu’elles me sont indispensables. Le terme est inapproprié pour moi. L’amitié virtuelle, ce sont ces rencontres fortuites avec des échanges succincts que l’on fait au travers de forums, blogs ou fb. mais la vraie amitié se vit aussi grâce à l’ordinateur et elle n’a rien de virtuelle.

  4. L’amitié virtuelle nous la côtoyons au travers des blogs voire même sur les réseaux sociaux. Parfois nous la dépassons en rencontrant l’ami virtuel qui passe alors dans le réel.
    Pour certains nous restons toujours virtuel mais pourtant nous lions une amitié assez importante. Je dirais aussi que dans cette amitié virtuelle il ya plusieurs degrés. Ceux que l’on croise sur un mur ou sur une page avec qui l’on échange un bonjour un bonsoir, puis il y en a avec qui nous faisons un bout de chemin et qui disparaissent car ils tirent un trait.

    Alors je vais attendre pour savoir ce qui va naître de tes propos…

    Beau dimanche

    EvaJoe

  5. L’amitié serait-elle un leurre, que l’on vit de loin à travers les ondes ! L’ami(e)doit être un individu complet avec un corps et un esprit, que je peux voir de visu, entendre, l’appeler quand survient un obstacle et réciproquement. L’ami ne peut pas être virtuel. C’est trop facile d’être un ami virtuel. Il ne me dérangera jamais; il suffit de couper le courant, et l’ami disparaît. J’en ai besoin, j’allume l’ordi et le revoilà !

  6. Avec l’amitié, il y a la proximité, le réel, le concret. L’ami est avant tout celui sur qui on peut compter quand le besoin s’en fait sentir. Lui aussi doit pouvoir compter sur nous quand il en a besoin. Pas d’amitié virtuelle, seulement des relations qui n’engagent pas beaucoup. L’amitié est exigeante, il faut pouvoir l’assumer.

  7. quitter un pays, chaud et dont les gens sont souriants, et toujours un déchirement. Comme je te comprends. Bisousssss

  8. Les amitiés virtuelles et réelles se confondent quand la sincérité les entretiennent;
    Bises Sévy

  9. Bonsoir ma Sévy l’amitié virtuelle est réelle parfois en rencontrant l’ami virtuel ça devient réel
    passe une douce soirée bisous je met en ligne

  10. Ah ! Quitter un pays où l’on se sent bien, cela ne doit pas être facile du tout ! Bonne semaine Séverine ! Amitié♥

  11. J’ai suivi le lien et je comprends que le départ pour un pays froid où les gens sont froids doit etre vécu tres douloureusement quand on connu l’inverse .
    Bonne soirée
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *