Publié le

Même les roses blanches ont des épines de Flore Avelin

Même les roses

Même les roses blanches ont des épines.

Résumé de même les roses blanches ont des épines :

Cette femme. Votre obsession depuis quatre ans.
Vous l’avez rencontrée dans les Balkans, vous la retrouvez à Saint-Malo.
Elle vous agace toujours autant, pourtant il vous est impossible de vous détacher d’elle.
Il vous faut encore lui écrire. Trouverez-vous un jour le moyen de faire autrement?
Il me semble que vous lui aviez promis des fleurs. Les avez-vous choisies? Vous devriez en prendre avec des épines…

 

Mon avis :

J’ai retrouvé avec joie la plume de Flore Avelin, que j’avais découverte avec le premier tome, J’avais pensé envoyer des fleurs. Je remercie d’ailleurs l’auteur d’avoir pensé à moi pour la lecture de ce second tome. Les fleurs, sans épine, je préfère…

On retrouve dans ce court écrit, on retrouve Daphné qui écrit une seconde lettre à Catherine après quatre années. Les personnages ont certes évolué pendant ce temps, mais ils restent égaux à eux-mêmes.

Daphné, toujours accro. On se demande si elle aime le bâton pour se faire battre, elle en attend toujours, en redemande toujours, malgré tout ce qu’elle subit. Il y aurait longtemps que j’aurais jeté l’éponge.

Catherine, toujours aussi froide et antipathique. Pourtant cette fois-ci, je lui ai presque trouvé un peu d’humanité, me demandant si finalement, tout ça n’était pas une carapace pour se protéger… Allez savoir !

L’écriture reste simple, comme une lettre qu’on envoie à un ou une amie. Pourtant, sans qu’il n’y ait de gros rebondissements, on a toujours envie d’en savoir plus, de tourner les pages pour savoir si enfin… Je vous laisse découvrir.

Un écrit court donc, mais qui vous entraine dans la psychologie de deux personnages, qui à mon avis, n’en ont pas fini ! A lire, après avoir découvert le premier, car l’un ne va pas sans l’autre, vous risqueriez de vous sentir perdu lors de certaines allusions.

7 réflexions au sujet de « Même les roses blanches ont des épines de Flore Avelin »

  1. C’est ce qui s’appelle être mordue de… merci Séverine…

  2. Pour être au fait de ce livre, il faut donc reprendre les précédents. Merci de tes conseils Séverine.
    Bises et bon mardi

  3. Merci pour cette présentation…
    Le titre me plaît bien.
    Bises Sévy

  4. Merci pour cette présentation! Je ne connais pas! Au plaisir!

  5. Merci de le signaler, mais en ce moment bien trop a lire que je n’arrive pas à liquider……un jour peut-être. Bisousssss

  6. Tout à fait bien présenté, Séverine ! Bonne fin de soirée ! Bisous♥

  7. […] Même les roses blanches ont des épines de Flore Avelin […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *