Publié le

La cité des ombres, roman de Aurore Drey

La cité des ombres

La cité des ombres

Livre ou e-book sur Amazon

Résumé de La cité des ombres

On l’avait prévenue. Les Blackthorn sont maudits.

Des malheurs étranges finissent toujours par leur arriver, à eux et à ceux qui les fréquentent.

Pourtant, quand le riche et séduisant Keith Blackthorn invite Astrée à passer un week-end avec lui et ses amis, la jeune fille décide de ne pas tenir compte des mises en garde.

Or parfois, il s’avère que certaines décisions ont des conséquences mortelles.

 

Mon avis :

Pourquoi me lancer dans une telle lecture alors que le fantastique n’est pas vraiment mon type de lecture favorite ? D’abord parce que c’est une auteure avec qui j’ai travaillé sur un projet et ensuite parce que même si ce projet n’a pas vraiment abouti comme nous le souhaitions, nous avons décidé de garder contacts. Quoi de plus normal dans ce cas de se connaitre auteurement parlant ? Si je dois faire de la pub pour quelqu’un ou l’aider, je ne me vois pas le faire sans connaitre les produits. Me voici donc partie à la conquête de ce roman ado.

Si je n’aime pas spécialement le fantastique, je dois avouer que je suis entrée sans aucun problème dans ce roman. Pourquoi ? Parce que le style de l’auteure est simple comme j’aime. D’autre part, le roman nous plonge dans la vie de jeunes filles tout à fait normales, qui ont une vie comme tout le monde et qui se comportent comme tout le monde. On n’est pas purement dans un monde zarbi (bizarre pour ceux qui ne parlent pas jeunes !) peuplé de bestioles toutes plus cheloues (louches) les unes que les autres. Non, on est dans le monde réel avec des ados qui pourraient être les nôtres.

Alors, où est le fantastique me direz-vous ? Il est plus loin dans le récit quand on s’est bien attachés aux personnages et qu’on n’a qu’une envie, c’est de poursuivre la route avec eux, même si cette route prend un tournant un peu surnaturel. Je dis un peu car franchement, la partie fantastique arrive presque comme normale. On y entre dans la logique de la poursuite du récit.

La cité des ombres, un roman surement très bien pour les ados (pour ceux qui veulent bien lire, je ne peux le tester sur les miens !), mais aussi bien pour les adultes qui souhaitent une lecture jeunesse. Je ne me suis jamais ennuyée, j’ai tourné les pages en souhaitant sortir avec les personnages de ce cauchemar incompréhensible.

J’attends la suite avec impatience.

 

Dans le même style

5 réflexions au sujet de « La cité des ombres, roman de Aurore Drey »

  1. ça je zappe j’aime pas le fantastique et donc n’essaie même pas…suis optue? Bisous

    1. Non, non, non, je n’insiste pas… même pas un petit peu ?

  2. juste un coucou. Bisous

    1. Coucou rapide de ma part, en passant.

  3. Je note !
    Bises Sévy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *