Publié par 2 commentaires

Les yeux du passés de Fabienne Lejamble

Les yeux du passés de Fabienne Lejamble

Les yeux du passés
E-book sur Amazon
Livre broché sur son site

Résumé de Les yeux du passés :

Bretagne, de nos jours. Mathilde Wensley dit voir les esprits des défunts. Des disputes éclatent au sein de son foyer. Ses parents, ne supportant plus les divagations de la jeune fille de 18 ans, l’envoient de force dans un pensionnat centenaire perdu au cœur de la Forêt de Huelgoat. Dans sa nouvelle école, éloignée de tout, Mathilde, qui redouble sa terminale, va découvrir un monde superbe, un parc gigantesque qui abrite une immense serre grouillante de vie. Les surveillants sont plutôt rêches ; heureusement, elle se lie d’amitié avec Yuko, une élève de sa classe.
Une nuit, un fantôme vient dans sa chambre pour la toucher sensuellement. Glaçant, excitant, effrayant, impossible !!! Avec l’aide de sa nouvelle amie, Mathilde va essayer de découvrir qui est le visiteur nocturne… De mystères en énigmes, c’est bien plus qu’une identité qui se profile…

Mon avis :

Un livre que j’ai gagné lors d’un concours sur Facebook. Il m’a permis de découvrir cette auteure que je n’avais pas encore lue.

Ce roman nous emmène dans une touche de fantastique. Moi qui ne suis pas fan de ce genre, j’ai pourtant bien accroché à l’histoire. Pour la simple raison que le côté fantastique s’imbrique bien dans la réalité de la vie. Une adolescente, du moins en fin, puisqu’elle a dix-huit ans, se découvre des pouvoirs. Pas des pouvoirs magiques ou surréalistes. Juste le pouvoir de communiquer avec les fantômes, les morts devrais-je dire. En cours de récit, elle se découvrira un autre pouvoir lié à ce premier, mais je vous laisse découvrir.

Au travers de ce roman et de cette recherche pour trouver l’identité et aider ce fantôme, on suit les réelles difficultés des jeunes de son âge. La différence, les moqueries, la débilité de certains… L’autorité, l’abus même de cette dernière, les cours, les devoirs… Et la vie en collectivité.

Un roman riche, qui nous permet également de mener l’enquête au côté de la jeune fille et de ses amis. On tremble, on cherche avec eux. Si j’ai deviné une partie en route, j’étais loin de tout découvrir avant la fin.

Difficile parfois de fermer le livre (du moins éteindre la liseuse pour moi), tellement j’avais envie de connaitre la suite. Une écriture agréable, avec des notes de l’auteure de temps en temps qui m’ont bien amusée. N’hésitez pas, c’est un livre à découvrir.

D’autres romans ?

2 réflexions au sujet de « Les yeux du passés de Fabienne Lejamble »

  1. Merci beaucoup pour cette chronique!!

  2. Oh un livre qui me plairait beaucoup !
    Biz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *