Publié le 15 commentaires

Récré 125 : Juda, pas forcément celui qu’on croit.

Récré 125 : Juda, pas forcément celui qu'on croit.

Récré 125 : Juda, pas forcément celui qu’on croit.
Il suffit d’un prénom pour que toutes nos petites lumières s’allument dans notre cerveau. Elles mettent ainsi en évidence nos préjugés qui ont toujours la vie dure. Que dire alors de ce petit garçon qui porte un prénom aussi difficile à porter ? Comment ne pas de suite penser à celui qui est si célèbre et qui en est devenu une expression ? Et si on se trompait direct sur son compte ? Je vous laisse juger par vous-même.

Récré 125 : Juda, pas forcément celui qu’on croit.

Juda, en connaissez-vous un ?
Mais si, vous savez, le bon copain
En qui on peut lire au travers
Comme dans un livre ouvert.

Juda ne dira rien
Vous pouvez en être certains
Une promesse, pour lui, c’est sacré
Vous pouvez dormir les yeux fermés.

Un trompe-l’œil que son prénom
De l’extérieur il est une tombe
De l’intérieur, il voit tout
Ne lui cachez rien du tout.

Un mot entendu est enregistré
Mais jamais ne sera répété
Inutile de le lui préciser
La confiance est en lui innée.

Allez-vous donc lui faire confiance avec tout ce que je vous ai raconté sur sa personnalité ? Je n’en suis pas persuadée. Et pourtant… Même moi j’hésite encore, je vous l’avoue. Je ne lui ai encore rien confié du tout. Un jour peut-être, sait-on jamais.

Écrit dans le cadre du melting pot de la cour de récréation de JB, allez voir les autres Zizi! (après midi).

A la semaine prochaine pour un nouveau prénom, qui sera : Évonne, que l’inspiration soit en nous. Sera-t-elle bonne ? Rien n’est moins sûre.

Une envie de visiter la récré ?

15 réflexions au sujet de « Récré 125 : Juda, pas forcément celui qu’on croit. »

  1. Merci Séverine… Prénom signifiant traite, la faute à l’autre là, pas pour autant que tous soient de mauvais bougre indignes de confiance…Ici c’est un bon copain, ma main au feu ! Bises de m’dame JB 😉

  2. Un bon camarade ton Juda, mais tu hésites encore à lui faire des confidences.
    Bises et bon mercredi Séverine

  3. Ton Juda me laisse perplexe. Ce n’est pas celui que je connaissais ! Bonne journée et bisous à tous. Papa

  4. on a beau écrire , de toutes les manières à chacun d’interpréter
    Et moi ton juda je l’aime bien , mais à l’usure , savoir savoir …
    Bonne journée @ toi et les tiens

  5. Eh oui un prénom qui suscite beaucoup d’ a priori , mais le tien a l’air d’être vraiment quelqu’un sur qui on peut compter .
    Bonne journée
    Bises

  6. Bravo Séverine, très beau texte
    Bon après-midi

  7. Juda(s) = traître à tout jamais. Du coup, celui qui porte ce prénom (je n’en connais aucun !) doit se sentir bien seul… C’est fou ce que parfois une histoire peut engendrer…
    Bon mercredi à toi, Séverine. Avec ou sans Juda(s).
    Fabrice

  8. Un beau Juda en effet !
    Bises Sévy et merci pour mon anniversaire

  9. Je crois Séverine que je vais attendre que tu te confie et voir si il divulgue…Même si il est bien présenté. Bisous

  10. dur prénom à porter, je me demande quels traites de parents l’ont choisi!

    pour m’a part je ne connais pas de Judas, mais hélas j’en ai croisé!

  11. Aïe pas facile à porter ce prénom de nos jours.
    Il faut vraiment qu’il soit le camarade de toujours .. pour lui faire confiance ..
    Et encore apparemment …
    Bonne soirée

  12. Ah ! Séverine, qui sait ! Fais lui confiance dans de petites choses ; tu verras bien … qui sait, hein !!!
    Bravo et bonne soirée,
    Amitiés♥

  13. Oui,peut-on lui faire confiance malgré ce portrait assez flatteur? Le pauvre;il portera à jamais la faute de son lointain ancêtre… Bise

  14. Coucou Seby,
    Un prénom bien difficile à porter … avec tous les préjugés s’y rapportant et pourtant celui de ton texte en arriverait presque à être sympathique !
    Bisous frisquets de mon coin ch’ti où la neige s’était invitée hier, j’en mettrai quelques photos ce lundi car c’était la première de la saison !
    Nicole

  15. Bonjour Séverine.
    Comme on le dit l’habit ne fait pas le moine.
    Il y a des frimousses à qui l’on donnerait le bon Dieu sans confession et pourtant !
    Oui les préjugés, les rumeurs, perdurent.
    Le pauvre JUDA n’a pas choisi son prénom.
    De plus il n’est pas certain que le JUDA de la bible soit aussi diabolique qu’on le prétend, peut-être y a-t-il eu méprise ?
    Je ne vous étonnerai pas en vous affirmant que je n’y étais pas pour confirmer mes dires.
    Ce petit Juda j’apprendrai à le connaître et ensuite je verrai si je peux vraiment lui faire confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *