Publié le

Meurtres à Château-Arnoux de Gilles Milo-Vacéri

Meurtres à Château-Arnoux

Meurtres à Château-Arnoux

Résumé de meurtres à Château-Arnoux

Un automne sanglant s’abat sur la commune provençale de Château-Arnoux : deux crimes sont perpétrés et onze tableaux ont disparu dans la mairie.
La Section de Recherches, chargée des meurtres et de ce vol troublant, réclame des renforts. Pour éclaircir cette sombre affaire, Paris missionne le commandant de l’OCBC, Enzo Battista, spécialiste des œuvres d’art, et son lieutenant, Marania Le Goff.
L’enquête s’avère plus compliquée qu’il n’y paraît, car d’autres homicides surviennent et des disparitions suspectes brouillent les pistes. Très vite, des ramifications à l’étranger vont entraîner les enquêteurs dans l’opération Venise Pourpre.
Entre révélations qui s’enchaînent et spectres surgis de la Seconde Guerre mondiale, Battista et Le Goff vont avoir fort à faire s’ils veulent en sortir indemnes !

 

Mon avis :

C’est avec plaisir que je me suis plongée dans un nouveau roman de Gilles Milo-Vacéri, je ne me lasse pas de le lire.

Meurtres à Château-Arnoux est un policier, je ne pouvais qu’être enchantée. J’ai eu un peu peur sur le début, nous voilà repartis au temps de la seconde guerre mondiale. Mais ce n’est que le début, très vite on revient à aujourd’hui. Alors quel rapport ? Un double meurtre, des tableaux sans valeur dérobés dans une mairie, lieu des meurtres, une enquête qui se promet d’être riche. Et elle l’est, pleine de rebondissement, on y comprend aussi peu que les policiers en charge de l’enquête, et toujours pour moi, la recherche du lien avec le prologue. Quand on croit toucher au but, et bien non, un évènement vient tout remettre en question (et puis zut, il reste encore trop de pages pour que l’affaire soit déjà résolue !). Jusqu’aux dernières pages, on cherche et on ne trouve pas. Et je peux vous dire qu’on ne s’ennuie pas au cours de ces 415 pages.

Le commandant Battista est un policier très crédible mais qui ne suit pas vraiment les règles, même pas du tout. Pourtant, sa hiérarchie le couvre car il a toujours des résultats. Et c’est dur de le suivre. Il comprend, lui petit à petit, mais il nous laisse dans le sombre et ne nous dévoile le pot aux roses qu’en même temps qu’à ses collègues. Il cache bien son jeu et je défie quiconque de trouver tous les liens. Bien sûr on a un doute sur un personnage, mais le pourquoi du comment reste incompréhensible.

Sa collègue, Marania Legoff apporte un peu de fraicheur dans ce monde d’hommes. Elle a fort à faire pour s’habituer aux us peu communes et aux sautes d’humeur de son supérieur.

Entre réflexions et actions, une enquête rondement menée donc, à ne pas manquer. On est loin des séries policières pour lesquelles on comprend au bout de 5 minutes où cela va nous emmener.

Vous pouvez vous procurer le livre ici.

 

Du même auteur :

Les larmes de Satan

1, 2, 3 nous irons au bois

Terre des loups

L’affaire Aurore S

Yem le grand rift

Yem la liberté

10 réflexions au sujet de « Meurtres à Château-Arnoux de Gilles Milo-Vacéri »

  1. Un roman policier qui semble captivant ! Merci Séverine de nous l’avoir présenté et de nous avoir confié ton ressenti. Bises et bon mardi

  2. Sans doute un livre à ne pas lire avant de se mettre au lit ! Dommage qu’il y ait tant des pages !

  3. Un livre qui a l’air d’être bien captivant !
    Bises Sevy

  4. Merci beaucoup pour cette présentation. Grâce à vous, je découvre cet auteur. Je viens de terminer une histoire de meurtres, alors, j’ai eu ma dose! Bonne journée!

  5. Bon livre merci pour ses infots bonne journée bisous

  6. Merci pour cette présentation qui donne vraiment envie de lire ce livre .
    Bonne soirée
    Bises

  7. Certainement intéressant à lire, Séverine. Merci de ton avis ! Bonne soirée ! Amitiés♥

  8. Je n’aime pas trop les policiers
    Le nom de cette bourgade me parle bien , enfin si c’est celle que je connais ,
    ce gros village dans les Alpes de Hautes Provence sur les bords de la Durance 🙂
    Bonne soirée

  9. Pas passée hier faute de temps je rattrape donc. Bisoussss

  10. […] pris ce début dans Meurtres à Château-Arnoux de Gilles-Milo […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *